Chorégraphes

Depuis la création de la Compagnie 7273 (2003), Laurence Yadi et Nicolas Cantillon développent un style de danse invitant le corps à se dérouler continuellement, sans fin. Leur démarche s’inspire des maqâms propres à la musique arabe. Déjouant le système tonal occidental, ces quarts de ton permettent de jouer entre les notes et donnent une grande liberté de jeu à l’interprète. Nommé Multi styles FuittFuitt par les chorégraphes, le transfert de cette technique au corps leur permet de tisser les mouvements entre eux dans une danse ondoyante, spiralée et hypnotique.

Au fil de leur carrière, Laurence Yadi et Nicolas Cantillon ont créé une vingtaine d’œuvres, allant d’une pièce interprétée dans le silence au concert dansé; du duo à la pièce de groupe. Celles-ci ont fait l’objet de tournées internationales (Afrique, Asie, Etats-Unis, Europe, Moyen-Orient, Afrique du Nord et Russie). Les chorégraphes donnent régulièrement des sessions de formation en Suisse et à l’étranger. Ils sont également invités à transmettre le Multi styles FuittFuitt à de jeunes danseurs en cours de formation professionnelle. En 2014, ils ont publié un ouvrage aux multiples lectures, à la fois journal intime et guide sur la pratique du Multi styles FuittFuitt. Laurence Yadi et Nicolas Cantillon ont remporté plusieurs prix, dont le Prix Suisse de la danse et de la chorégraphie et le Prix de la Fondation Liechti pour les arts.

Multi styles FuittFuitt

Le groove du Moyen-Orient se dit en arabe «tarab». On obtient le tarab grâce à l’exécution du maqâm. Le maqâm est un système musical lié à la religion musulmane qui s’étend de la Chine au Maghreb. Chaque pays, chaque région a sa façon particulière de
jouer les maqâms.

Le maqâm est le quart de ton, l’entre-ton, qui permet aux musiciens de jouer entre les notes ; il donne alors une liberté de jeu qui laisse l’interprète exprimer sa personnalité. Pour trouver son originalité, le maqâm demande rigueur et fantaisie. Le transfert de cette technique au corps est à l’origine du Multi styles FuittFuitt sur lequel Laurence Yadi et Nicolas Cantillon travaillent depuis 2003.

Danseurs

Luc Bénard

Médaillé d’or au CNR de l’île de La Réunion, Luc complète sa formation au CNSMD de Lyon où il obtient son diplôme du DNESC en 2004. De 2004 à 2010, il est danseur au sein du Ballet du Grand Théâtre de Genève et collabore ainsi avec des chorégraphes de renom. Après une année de pratique du Kungfu à Pékin, il rejoint la Compagnie 7273  en octobre 2011 pour la reprise de Nilet depuis juillet 2012, il intègre également Kelemenis & cie. Il participe à la création de Tarab en 2013.

Rosanne Briens

Rosanne se forme en danse classique contemporaine et jazz au Conservatoire de Rouen à partir de 2009. De 2012 à 2015, elle finalise sa formation au Ballet Junior de Genève. En 2015, elle co-fonde Junebug Company, avec qui elle chorégraphie et présente des pièces en Suisse et à l’étranger (Two Blue, 2015 / Wicca, 2017…). Rosanne participe à la recréation de Cheer Leader de Karim Bel Kacem et Maud Blandel à l’Arsenic. Elle a dansé pour L’Histoire du Soldat de Benjamin Knobil au Château de Chillon. Elle intègre la compagnie 7273 pour une reprise de Tarab en décembre 2017. NUIT est sa première création avec la Compagnie 7273.

Otis-Cameron Carr

Otis-Cameron s’est formé en musique et danse au BRIT School for Performing Arts and Technology puis au Northern School of Contemporary Dance et au Central School of Ballet, où il a obtenu son diplôme en 2008. Parmi ses engagements professionnels, on peut citer la Red Tape Dance Contemporary, ACE Dance and Music et la Rambert Dance Company. Otis-Cameron participe également à la tournée internationale du Lac des Cygnes de Mattew Bourne et à la création de End of Line de Goshka Macuga à la Lowry Gallery. Depuis 2016, il danse régulièrement pour le Royal Opera House et le Glyndebourne Opera. Depuis 2019, il enseigne les techniques de ballets classique et contemporain au Trinity Laban College. La reprise de Tarab en 2015 est sa première collaboration avec la Compagnie 7273. Il participera bientôt à la nouvelle creation de la compagnie.

Ana Isabel Castro

Ana est diplômée de l’école supérieure de danse de Lisbonne en 2015. En 2014, elle étudie une année à MUK-musique et art universitaire privé à Vienne où elle a l’opportunité de travailler avec des chorégraphes comme Esther Balfe, Saju Hari and Georg Blaschke. En 2017, elle rejoint FAICC-formation avancée en interprétation et création chorégraphique à la Companhia Instável de Porto et elle présente aussi sa première création Marengo au théâtre municipal de Campo Alegre. Isabel rencontre Laurence et Nicolas lorsqu’elle est stagiaire sur une création qu’ils sont invités à produire pour la Companhia Instável à Porto en 2017.

Karine Dahouindji

Karine se forme au Conservatoire de Nîmes en classique et en danse contemporaine, puis intègre le CNDC d’Angers où elle obtient son diplôme national de danseuse. En 2015, elle rejoint La Manufacture – Haute école des arts de la scène à Lausanne. Elle y obtient son Bachelor en Danse Contemporaine en 2018. Elle enchaîne en France avec le projet “Talents Adami Danse” sous la direction des chorégraphes Béatrice Massin et Pierre Rigal. Parallèlement, elle fonde le collectif Ouinch Ouinch avec trois membres de sa promotion. Ensemble, ils créent Happy Hype. Karine travaille avec différents chorégraphes et se produit régulièrement en Suisse. C’est sa première collaboration avec la Compagnie 7273.

Ryan Djojokarso

Depuis qu’il a otbenu son diplôme de la Rotterdam Dance Academy/Codarts, Ryan  a travaillé avec plusieurs chorégraphes, dont Itzik Galili, Liat Waysbort, Erik Kaiel, Keren Levi, Ugo Dehaes, Itamar Serussi et Tabea Martin. Depuis 2013, il développe son propre univers chorégraphique pour Korzo, le Scapino Ballet Rotterdam, le Konzert Theater Bern et Conny Janssen Danst. Il reçoit plusieurs prix pour ses pièces, dont le Nieuwe Makersregeling du Fonds Podiumkunsten en 2018. Ryan collabore avec la Compagnie 7273 depuis la création de Tarab. Il la rejoindra à nouveau prochainement pour sa nouvelle pièce.

 

Karima El Amrani

Karima a commencé la danse à dix ans à la Manufacture Vendetta Mathea. Elle se forme ensuite au CNSMD de Paris. Elle s’installe à Londres en 2011 où elle travaille pour Hofesh Shechter et rejoint la compagnie Clod Ensemble. Elle travaille actuellement pour Christoph Winkler à Berlin, la compagnie Icosaèdre à Reims, Clod Ensemble à Londres et la Compagnie 7273 (Tarab et Shooting Stars) à Genève. Elle est aussi professeur certifiée dans l’enseignement de l’ashtanga yoga.

Faissal El Assia

Faissal commence la danse Hip Hop en 2012 avec des amis. Après cinq ans de pratique autodidacte, il découvre la danse contemporaine à l’Espace Darja (Casablanca), où il commence une formation et suit des ateliers. Depuis, il multiplie les stages et les collaborations, notamment pour la cie Col’jam, avec qui il tourne au Maroc, ou Nacera Belaza et Meryem Jazouli. En parallèle, il participe à de nombreuses battles et remporte entre autre la battle experimental de Casablanca et, récemment, la battle all style au CCDN de Toulouse où il suit depuis 2019 un cycle de perfectionnement pour danseurs contemporains. Il tourne également sa pièce Dans ma chambre. Il collabore pour la première fois avec la Compagnie 7273.

Soraya Emery

Soraya commence sa formation en danse contemporaine au CFP Arts Appliqués à Genève où elle participe comme apprentie à la création de Tarab en 2013 et obtient son diplôme en 2014. Elle intègre ensuite la deuxième année de SEAD Salzburg Experimental Academy of Dance où elle danse dans des productions d’Eduardo Torroja, Ultima Vez, Anton Lachky, Sita Ostheimer, Sade et Kristina Alleyne, Theo Clinkard, Jozef Frucek & Linda Kapetanea, entre autres. Après avoir obtenu son diplôme en juillet 2017, elle est certifiée professeur de Hata Yoga. Soraya Leila travaille maintenant pour Archipelago (Vienne), Humanhood (Birmingham) et la Compagnie 7273  (Genève).

Victoria Hoyland

Victoria a reçu son diplôme de la Northern School of Contemporary Dance en 2008. En 2012, elle obtient un masters de la London Contemporary Dance School. Durant cette période, elle collabore notamment avec les chorégraphes Hofesh Shechter, BalletLORENT, Barebones, Robert Clark et Riccardo Buscarini. Actuellement, Victoria étudie l’ostéopathie à Londres, tout en travaillant à Genève avec la Compagnie Alias et la Compagnie 7273Elle participe en 2013 à la création de Tarab, puis en 2019 à la création de NUIT.

Aline Lopes

Aline a débuté sa formation au CDA d’Algarve, puis au Conservatoire National de Danse de Lisbonne. Elle a finalisé sa formation au Ballet Junior de Genève. En 2013, elle intègre la Compagnie 7273 pour la création de Tarab. Elle crée l’année suivante Beyrouth 1995. Elle participe aussi au projet A escalada de HuRmano de Marco Ferreira da Silva et intègre la Compagnie Instável à Porto pour la création de Free de Gregory Maqoma. En 2015, elle travaille avec Maud Blandel (Compagnie Ilka) pour sa création Touch Down. L’année suivante, elle participe à la création de Shooting Stars pour la Compagnie 7273, puis à celle de NUIT en 2019.

Margaux Monetti

Margaux est diplômée du Conservatoire de Perpignan en danse contemporaine et poursuit sa formation à l’Ecole du Ballet Junior de Genève. A sa sortie en 2011, elle est stagiaire auprès de Gilles Jobin et La Ribot, puis collabore avec divers artistes à Genève tels que Mai-Thu Perret, Caroline De Cornière et Perrine Valli. En 2012, elle intègre la Compagnie 7273 pour une reprise de Nil, puis participe à la création de Tarab. Parallèlement, elle commence à animer les ateliers Danse en Famille et s’occupe de leur coordination. Depuis récemment, elle travaille avec la chorégraphe Fabienne Berger et l’artiste Yan Duyvendak. En 2016, elle participe au nouveau projet de Marisa Godoy et à la création de Shooting Stars pour la Compagnie 7273. Elle participe à la création de NUIT en 2019.

Melissa Ugolini

Melissa est diplômée de la Northern School of Contemporary Dance en 2011. En 2012, elle collabore avec Akram Khan Company pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres. En 2013, elle s’installe à Istanbul où elle est engagée par la compagnie nationale de danse contemporaine moderne Dans Toplu?u Istanbul. Durant cette période, elle interprète notamment les oeuvres d’Andonis Foniadakis, Annabelle Lopez Ochoa, Barak Marshall, Itzik Galili, Ihsan Rüstem, Bruno Caverna et Beyhan Murphy. 2017 marque le début de son propre travail chorégraphique avec le danseur Evrim Akyay. Deux créations sont présentées dans le cadre du Festival Moving Visegrad en 2017. Melissa est invitée comme professeur en Italie, en Angleterre et en Turquie. Parallèlement elle travaille avec Aakash Odedra Company. Elle a participé à la reprise de Tarab en 2017. NUITest sa première création avec la Compagnie 7273.